Perspectives IT

Blockchain : pourquoi cela ne concerne pas seulement le Bitcoin

Lorsque l’on entend blockchain, la première chose à laquelle nous l’associons est la crypto-monnaie. Mais ces deux termes sont-ils dissociables ? Peut-on lancer une blockchain sans crypto-monnaie ?

 

Pour rappel, la blockchain permet une visibilité et une traçabilité des transactions ainsi que des détails de celles-ci.

Pour les entreprises il existe les blockchain d’affaires, qui sont des réseaux avec des identités connues de toutes les parties. En bref, il est possible d’échanger avec tous les membres de ce réseau, et surtout il est possible d’avoir une visibilité sur tous les échanges ayant lieu sur ce réseau, que ce soit les nôtres ou non. Il existe donc une totale transparence et confiance qui permettent d’éviter plusieurs conflits.

 

La différence entre les applications de crypto-monnaie et les solutions d’affaires sont nombreuses.

  • Les cryptomonnaies impliquent une consommation d’énergie énorme et nécessitent la mise en place d’équations mathématiques complexes contrairement aux solutions d’affaires.
  • Les cryptomonnaies fonctionnent sur des réseaux anonymes sans autorisation. Tout le monde peut donc les rejoindre sans révéler son identité. La blockchain pour business sécurise l’entrée dans le réseau de manière à avoir une transparence totale.
  • La numérisation de modèles économiques et la blockchain permettent de se passer de cryptomonnaie pour procéder à des échanges.

 

Il existe des centaines d’applications blockchain, les applications Bitcoin et Ether ne sont que deux d’entre elles.

La blockchain a le pouvoir de revoir totalement la façon de travailler des entreprises, c’est pourquoi IBM travaille dessus afin de développer des outils business.

Pour découvrir ces travaux, lisez l’article d’IBM.

Alessia Gaboriau

Commenter