Perspectives IT

Comment ne pas se perdre dans un environnement multi-Cloud ?

Si 85 % des entreprises ont opté pour une stratégie multi-Cloud, cette adoption massive ne se fait pas sans certains écueils avec le développement ultra rapide du Cloud, qu’il soit public, privé ou hybride. C’est du moins le point de vue de Patrick Berdugo, le DG France de F5 Networks, qui nous livre ses conseils pour ne pas se perdre dans ces environnements multi-Cloud.

 

La majorité des entreprises allie désormais Clouds privés et publics dans leur architecture, et ce pour des raisons d’efficacité opérationnelle et de budget. Ces avantages ne vont pas sans difficulté car en utilisant des applications déployées dans différents Clouds, le risque grandit de complexifier les usages, de mal identifier les fournisseurs, de ne pas suivre certaines règles spécifiques à un outil… et finalement de ne pas appliquer une politique de sécurité commune optimale.

 

Pour Patrick Berdugo, c’est aux fournisseurs de sécurité du Cloud et des applications de prendre le relais et d’accompagner les entreprises pour les aider à mettre en place des bonnes pratiques dans un environnement multi-Cloud. La solution : passer par une base uniforme pour les services applicatifs et l’orchestration automatisée, avec par exemple des modèles Cloud Formation, BYOL (Bring Your Own License) et de facturation à l’usage. Les connecteurs Cloud qui relient les applications sur site aux logiciels dans le Cloud offrent ainsi la possibilité d’utiliser des frameworks de colocation avec des règles déjà existantes.

 

La bonne stratégie consiste à appliquer une politique homogène et intégrale, basée notamment sur un meilleur contrôle des accès et des processus d’authentification, qui permettra de :

–  standardiser les opérations

– consolider la sécurité

– améliorer la visibilité et le contrôle

– amplifier les performances

 

L’article complet de Patrick Berdugo concernant les univers multi-Cloud est à lire ici.

 

Caroline PERONNET on Twitter
Caroline PERONNET

Commenter