Perspectives IT

Connaissez vos données à protéger

Il n’est pas exagéré de dire que 2017 a été une année riche en cyberattaques qui ont provoqués d’énormes perturbations et pertes financières, ainsi que des dommages potentiels à la réputation des organisations. Toutes ces attaques ont fait prendre conscience aux entreprises qu’il est absolument nécessaire de considérer la sécurité de leurs actifs les plus précieux : les données.

 

Dans un premier temps, il faut que les entreprises comprennent ce qu’il faut qu’elles protègent, faire un tri et bien savoir ce qu’il y a de stocké dans le Cloud de façon à pouvoir ensuite planifier les risques et préparer une stratégie de protection.

La sauvegarde, un passage crucial

Quasiment aucune mesure de sécurité ne dissuade les attaquants, c’est pourquoi il ne faut pas se focaliser sur les mesures préventives mais plutôt penser à l’après-attaque. Se remettre d’une violation ou minimiser les dommages devrait être une mission critique.
Avec le progrès technologique, la reprise après sinistre est devenue plus facile et efficace, grâce notamment à la sauvegarde de données.
En effet, la sauvegarde de données sur le Cloud nécessite une approche globale telle que l’utilisation d’une plate-forme dédiée qui comprend quelles données doivent être sauvegardées.

 

Ne pas se contenter du Cloud

Il est indéniable que le Cloud a un impact positif sur les entreprises, mais celles-ci ne doivent pas s’appuyer sur ce seul type de stockage de données.
Lord d’une attaque d’un fournisseur de Cloud, les attaquants peuvent supprimer à leur convenance des données et leurs copies/sauvegardes. Il est donc nécessaire de disposer de copies secondaires et de les stocker dans des solutions sur site par exemple.

 

Découvrez comment Commvault peut vous aider à récupérer rapidement des cyberattaques.

Amélie Pascault

Commenter