Perspectives IT

La « Cloud Native Computing Foundation » soutient le projet de stockage lancé par Quantum

Créée en 2015, la Cloud Native Computing Foundation est la plus grande entité open-source de la fondation Linux. Sa mission consiste à créer et piloter l’adoption et le développement d’outils open-source pour les applications cloud natif, aussi connues par l’acronyme PaaS (Platform as a Service). De grandes entreprises font partie de l’organisation, notamment IBM, VMware, Huawei, Cisco, Fujitsu, Google, Baidu…

La CNCF se consacre à accompagner la croissance du cloud natif et des conteneurs et à promouvoir le mouvement à travers des projets open source divers et variés en assurant la disponibilité, l’accessibilité, l’intégration et la fiabilité de cette technologie. Les nombreux projets portent sur différents domaines : les fournisseurs de réseau pour les conteneurs Linux (CNI), des outils de monitoring cloud (Prometheus) ou encore des logiciels d’analytique (CHAOSS).

Kubernetes (ou K8S de son petit nom), un système open-source conçu pour automatiser le déploiement, la scalabilité et la gestion des applications conteneurisées, est probablement le projet le plus réputé de la CNCF, qui vient également de voter pour appuyer Rook, un nouveau projet open-source initié par Quantum et prévu pour Kubernetes. Cette solution d’orchestration du stockage cloud natif a été prévu pour simplifier les services de stockage des conteneurs dans les centres de données modernes.

C’est donc un tournant que vient de prendre la Cloud Native Computing Foundation avec Quantum puisqu’il s’agit là du premier projet de stockage (et le quatorzième projet au total de l’organisation), auxquels participent déjà 47 contributeurs et qui a généré 1,25 millions de téléchargements de conteneurs.

Pour mieux comprendre le projet Rook et la Cloud Native Computing Foundation, découvrez l’article consacré sur le blog de Quantum.

Aurélie Freyss

Commenter